Liberté de circuler et stationner, la tranquillité publique en action

Une circulation plus paisible

Actuellement la vitesse de la quasi-totalité du centre-ville est limitée à 50 km/h sur les grands axes, et à 30 km/h de parts et d’autres de la rue Jean Moulin et de l’avenue Jean Pallet. La Ville a fait le choix d’étendre les zones de circulation à 30 km/h à la totalité de son territoire dès le premier semestre 2020. Cette décision va bien sûr dans le sens de la sécurité, puisque de nombreux enfants se rendent à l’école et au collège à pieds, à vélo ou à trottinette, sans oublier les personnes âgées pour qui les vitesses excessives des voitures représentent un réel danger. Cela permettra aussi de réduire les nuisances liées au bruit et à la pollution de l’air, car un véhicule qui roule moins vite est aussi moins polluant.
De plus, 4 nouveaux radars pédagogiques viendront compléter les 4 déjà présents. Ils ont été placés à des points sensibles, sur les avenues de la Gare, Jean Pallet et Pierre Puget, ainsi que sur la route de l’Etang. En sus de ces panneaux lumineux qui affichent la vitesse des automobilistes en temps réel, 2 feux rouges « récompense » seront placés au carrefour entre la rue Georges Sand et l’avenue Jean Moulin. Ces feux intelligents qui passent au vert lorsqu’un véhicule respecte la limitation de vitesse, permettront en plus de leur dimension préventive, de fluidifier la circulation.

Subventions : pour la mise en place d’une zone 30, de 4 radars pédagogiques et de 2 feux rouges récompense, la Ville a bénéficié dans le cadre des travaux de sécurité routière, d’une subvention du Conseil Départemental des Bouches-du-Rhône de 47 616 €, pour un reste à charge de la Commune de 23 808 €.

Objectifs : sécurité, lutte contre les nuisances sonores et la pollution.

Une présence préventive

Afin de limiter les abus, et favoriser la rotation du stationnement en centre-ville, les Agents de Surveillance de la Voie Publique (ASVP) effectuent des rondes pour veiller au bon fonctionnement du dispositif de stationnement en zones bleues et si besoin sanctionner les abus dans le temps et gênant ou dangereux.
En outre, pour sécuriser les abords de l’école Jean Giono aux horaires d’entrée et de sortie des classes, 4 agents de police veillent au respect du stationnement et de la circulation. Une présence principalement préventive puisque l’équipe des 9 agents a effectué moins de 2 verbalisations par jour sur la période du 1er janvier au 31 octobre 2019.

Objectifs : limiter les abus, partager équitablement les places et fluidifier le stationnement au centre du village.

Des caméras préventives

Pour répondre aux attentes des Velauxiens en terme de sécurité, la Ville a initié un chantier d’amplification et de modernisation de la vidéoprotection. Ce projet échelonné en 3 phases vise à atteindre 103 caméras au 3ème trimestre 2020. Loin d’être de la surveillance, ce dispositif est un avertissement pour les délinquants et a pour ambition de protéger l’espace urbain. Réparties sur l’ensemble de la ville et particulièrement sur les parkings, zones d’activités et le centre du village, ces caméras contribuent depuis 2008 à une baisse des atteintes aux personnes et limitent les dégradations sur les équipements publics. Elles ont d’ailleurs permis au printemps dernier, d’interpeller des délinquants pour des dégradations sur des biens publics et des véhicules privés. 4 caméras à lecture de plaques seront également installées au 1er trimestre 2020 à chaque entrée de la ville. Elles permettront notamment, si nécessaire, de retracer l’itinéraire des véhicules volés.

Subventions : pour l’acquisition et l’installation de 69 caméras, la Ville a bénéficié de subventions du Conseil Départemental des Bouches-du-Rhône d’un total de 205 598 €, pour un reste à charge de la Commune de 227 543 €.

Objectifs : limiter la délinquance, gagner en tranquillité.

Actualités liées

Toutes les Actualités

Comprendre les travaux en cours

Infos travaux

Projets et réalisations

Lire l'article

Bilan Opération Tranquillité Vacances : un été sous contrôle

Sécurité

Lire l'article