Métropole

La Métropole Aix-Marseille-Provence résulte de la fusion de six intercommunalités du département des Bouches-du-Rhône et vise à constituer une institution en mesure de porter des projets de développement à grande échelle.

Les instances de gouvernance

Le Conseil de la Métropole

C’est l’organe délibérant qui règle les affaires de sa compétence et vote notamment le budget de l’institution et de ses Conseils de territoire.
La présidente du Conseil de la Métropole, Martine Vassal, est assistée de 240 conseillers (dont 20 vice-présidents) qui représentent les 92 communes membres et qui siègent également dans les Conseils de territoire. La répartition des sièges par commune dépend du poids démographique de chacune d’elles.

  • Conseiller métropolitain pour Velaux : Jean-Pierre Maggi.

La conférence des maires

Pour gouverner, le Conseil de la Métropole Aix-Marseille-Provence s’appuie notamment sur une instance consultative, la conférence métropolitaine des maires composée des maires des 92 communes du territoire. Plateforme d’informations, d’échanges, et de travail actif, elle permet aux communes de contribuer directement à la construction de la Métropole et, d’autre part, à la Métropole de les associer étroitement dans l’élaboration et la déclinaison de ses politiques.

Les Conseils de territoire

Les Conseils de territoire, représentant les anciennes intercommunalités comme Agglopole Provence dont Velaux faisait partie, constituent des organes déconcentrés du Conseil de la Métropole.
Velaux appartient au territoire du Pays Salonais, présidé par Nicolas Isnard (Maire de Salon). Celui-ci siège aux côtés de 60 Conseillers de territoire (dont 15 vice-présidents) qui sont les ex-Conseillers communautaires.

  • Vice-présidente représentant Velaux : Laurence Monet, première adjointe au Maire
  • Conseillers de territoire : Jean-Pierre Maggi, Maire de Velaux, Roger Palmitessa, Adjoint au Maire et Denis Hoarau, Conseiller municipal d’opposition.

Les compétences

Au regard de la taille et de la spécificité du territoire Aix-Marseille-Provence, une organisation adaptée a été mise en place par la loi. Les compétences de la Métropole s’établissent sur deux niveaux complémentaires : le Conseil de la Métropole et les Conseils de territoire. Le Conseil de la Métropole élabore et pilote la stratégie. Quinze compétences, dites non délégables, sont à minima exercées à cette échelle. Les Conseils de territoire mettent en œuvre et assurent les politiques de proximité, dans le respect des objectifs et des règles fixées par le Conseil de la Métropole, en lien étroit avec les communes.