Economie locale

Velaux comporte près de 150 entreprises et 150 artisans et commerçants. La commune bénéficie d’un dynamisme économique fort en raison de son emplacement stratégique, à proximité des grandes agglomérations d’Aix-en-Provence, Salon-de-Provence et Marseille.

La municipalité mène une politique volontariste en faveur des nouvelles entreprises pour assurer une diversification de l’offre et contribuer à la création d’emplois sur la commune. Le service économie emploi travaille en étroite relation avec les acteurs économiques locaux.


Développement de l’économie locale

Le manager du commerce local

Le manager du commerce local porte la dynamique économique de la ville. Après avoir initié la création de l’association Les Vitrines Velauxiennes, il est aujourd’hui l’interlocuteur privilégié des commerçants et artisans velauxiens.

Actions en faveur de l’économique et du commerce :

  • Développement des actions visant à revitaliser et dynamiser le tissu commercial local ;
  • Mise en place d’actions favorisant le développement économique de la commune ;
  • Accompagnement des nouveaux commerces dans leur implantation ;
  • Facilitation des démarches et information des commerçants et futurs commerçants sur les aides possibles ou la dynamique de réseau ;
  • Développement des partenariats (API, CCI, Fédération des entrepreneurs du Pays Salonais, etc.) ;
  • Gestion de la signalétique des commerçants velauxiens ;
  • Accompagnement du commerce itinérant lors d’évènements (Saint-Eloi, vide-greniers, etc.).

Actions en faveur de l’emploi :

  • Relais avec le service emploi et les entreprises qui recrutent ;
  • Diffusion des offres d’emploi locales sur les réseaux sociaux ;
  • Développement et promotion des événements en rapport avec l’emploi ;
  • Organisation de rencontres professionnelles avec les acteurs économiques locaux (after works, buisness boost, etc.).

Les actions à destination des entrepreneurs et futurs entrepreneurs

Le service économie emploi fait le lien entre les entreprises locales, la Mairie, Pôle Emploi et les deux Missions Locales. Il centralise les offres d’emploi, les met à disposition des demandeurs et étudie leurs candidatures pour les proposer aux entreprises en fonction des profils recherchés.

Les agents de la structure mettent leur connaissance du secteur et des acteurs locaux au service des personnes qui souhaitent créer ou implanter une entreprise sur la commune :

  • Information sur les caractéristiques du territoire, les possibilités d’évolution des zones d’activité, les secteurs économiques à développer…
  • Accompagnement des entrepreneurs dans leurs démarches et mise en relation avec les différents acteurs du développement économique local.
  • Transmission aux futures entreprises des candidatures des personnes correspondant à leurs recherches d’employés.

Renseignements au 04 42 87 73 78


Le droit de préemption commercial

La municipalité a voté la mise en place du droit de préemption sur les cessions de fonds de commerce, fonds artisanaux et baux commerciaux mardi 7 février 2023 lors du conseil municipal. Ce droit s’inscrit dans une volonté de garder la main, dans un périmètre défini, sur le tissu économique local.

Le principe est simple : toute cession de fonds artisanaux, de fonds de commerce ou de baux commerciaux intervenant dans le périmètre de sauvegarde du commerce de proximité, délimité par délibération du conseil municipal, peut faire l’objet d’un droit de préemption de la commune, c’est-à-dire du droit de l’acheter en priorité pour le rétrocéder à un commerçant ou un artisan.

Comment cela fonctionne ? : avant de vendre un fonds artisanal, un fonds de commerce ou de céder un bail commercial intervenant dans le périmètre de sauvegarde des commerces de proximité, délimité en conseil municipal sous 3 zones, le cédant doit déclarer au Maire le prix et les conditions de la cession envisagée en adressant au Maire le formulaire cerfa n°13644*01, en 4 exemplaires, soit par pli recommandé avec demande d’avis de réception, soit par dépôt en mairie contre récépissé.

Le cerfa n°13644*01 est téléchargeable ici.

Lorsqu’un compromis de vente est signé, la ville est informée par le notaire. C’est le service économie/emploi et une commission ad hoc qui instruiront le projet de vente.

Si l’activité du repreneur entre dans le référentiel qu’elle s’est fixée : la ville renonce à son droit de préemption et la vente se fait.

Si elle juge au contraire que l’offre ne correspond pas à ses critères de diversité commerciale, elle se porte acquéreur du fonds de commerce.

La volonté municipale n’est pas d’empiéter sur la liberté du commerce, mais bien d’agir quand l’intérêt général le justifie, avec pour seul objectif d’éviter le mitage et de préserver le linéaire commerçant.

A noter : La déclaration préalable est obligatoire sous peine de nullité de la vente (prescrite au bout de 5 ans après la cession).

Le Maire dispose d’un délai de 2 mois pour exercer éventuellement le droit de préemption au profit de la commune ou y renoncer.

Le silence du Maire équivaut à renonciation d’acheter le commerce

Le cédant peut alors réaliser la vente aux prix et conditions figurant dans sa déclaration. L’acte de vente doit être conclu dans les 3 mois (après entente sur la fixation du prix).

Dans le cas de la préemption : le Maire doit, dans un délai de 2 ans, effectuer la rétrocession du fonds de commerce, du fonds artisanal, du bail commercial ou du terrain, au profit d’un commerçant ou d’un artisan exerçant une activité préservant la diversité ou le développement des activités dans le périmètre concerné.

Avant toute décision de rétrocession, le Maire doit afficher en mairie pendant 15 jours, un avis de rétrocession (appel à candidatures, description du fonds, du bail ou du terrain, prix proposé et cahier des charges).

Le bailleur peut s’opposer au projet de rétrocession en saisissant en référé le président du Tribunal de Grande Instance.

Si la rétrocession n’a pas été faite au bout de 2 ans, l’acquéreur évincé dispose d’un droit de priorité pour l’acquisition du fonds, du bail ou du terrain. Durant la période transitoire, le fonds doit conserver sa valeur et continuer à être exploité.


Les Vitrines Velauxiennes

L’association des commerçants et artisans organise divers évènements en faveur du dynamisme local.

Contact : Emilie Caillol – ecaillol.federation@orange.fr


Parcs d’activité

Parcs d’activité de la Verdière 1 et Verdière 2

La Verdière 1 et la Verdière 2 sont des zones d’activité qui ont vu le jour à l’initiative de la municipalité. De nombreuses entreprises ont fait le choix de s’installer dans ces zones ; percevant l’avantage de s’implanter dans une zone rurale et dynamique, située au carrefour de plusieurs grandes agglomérations et de nœuds autoroutiers.

La Verdière en chiffres :

  • 29 hectares de terrain
  • Plus de 100 entreprises implantées
  • Plus de 1000 salariés

Association des Parcs d’activité de la Verdière
Les chefs d’entreprise de ces zones d’activités se sont regroupés pour constituer l’association des Parcs d’activité de la Verdière, visant à promouvoir et animer ces espaces.

Association des Parcs d’activité de la Verdière,
3 rue Ampère
Tél. : 04 42 74 86 25
contact-verdiere@orange.fr / contact@fede-entrepreneurs.fr

Parc d’activité du Grand Pont

Le parc du Grand Pont, géré par un promoteur privé, a vu le jour en 2008 et comporte une vingtaine de sociétés.

Le Grand Pont en chiffres :

  • 3,7 hectares de terrain
  • 19 lots d’une surface minimum de 1 400 m²
  • Plus de 20 entreprises implantées

Renseignements :
Association Syndicale Libre (ASL) du Grand Pont (assure la gestion des parties communes du lotissement)
aslparcgrandpont@laposte.net

Chavissimo (assure le bon fonctionnement et veille à préserver le patrimoine immobilier de la zone). Tél. : 04 91 42 48 48 – contact@chavissimmo

Démarches

Toutes les démarches

Accompagnement à la création ou l’implantation d’une entreprise sur Velaux

Commerces et entreprises

Emploi

Lire

Déclarer une entreprise ou modifier des informations

Commerces et entreprises

Lire

Actualités liées

Toutes les Actualités

Un atelier partagé pour des projets solidaires

Economie et emploi

Lire l'article

Centre commercial de la Colline : appel à manifestation.

Economie et emploi

Lire l'article

Fêtons ensemble Noël au village !

Economie et emploi

Enfance et jeunesse

Festivités

Lire l'article