COVID-19 : la Ville mobilisée face à l’épidémie

Création d’une cellule de crise

Au vu du caractère particulier de la situation, avec un risque de transmission élevé du Coronavirus, Jean-Pierre Maggi, a fait le choix de constituer une cellule composée d’un nombre restreint de personnes. « Il était de mon rôle de préserver au maximum les personnes de ce risque de contamination, et ce dès les premières heures de la crise », a-t-il expliqué. Ce sont ainsi le Maire, Yannick Guerin, Coralie Morvan, Yolande Pastre, Gabriel Germain et Pierre Balestrieri, et des techniciens représentant les pôles solidarité et citoyenneté, sécurité, culture, technique, ressources humaines, vie associative et communication qui se sont réunis en premier lieu.

La cellule de crise s’est réunie dès le vendredi 13 mars

Chronologie des premiers jours

Dès la première réunion, le vendredi 13 mars, les mesures de fermeture de lieux accueillant du public (lieux culturels, foyer restaurant, salles à disposition des associations) ont été prises et des dispositifs de soutien aux personnes ont été déclenchés : cellule d’appel aux personnes âgées ou dépendantes inscrites sur le plan canicule, renforcement du portage de repas à domicile pour les plus de 60 ans. Les élus ont également convenu de contacter le docteur Bernard Blanc afin de faire un point sur la situation du point de vue médical dès le lundi matin.
Au lendemain du premier tour des élections municipales, à 8h, plusieurs membres du corps médical velauxien se réunissaient, sous la houlette du docteur Bernard Blanc et avec le soutien de la Ville, avec le Maire, quelques élus et techniciens pour définir les contours d’une structure d’accueil intercommunale COVID-19. L’objectif était clair : limiter l’engorgement des services d’urgence des hôpitaux voisins en accueillant en consultation des patients potentiellement atteints du Coronavirus, orientés par leur médecin ou le Samu (centre 15). A 9h, le docteur Blanc échangeait avec les membres de la cellule de crise de la Ville et le choix était fait d’installer le centre à l’Espace NoVa Velaux. A 11h30, le Docteur Blanc, présentait le projet au personnel médical de Velaux et des communes de Coudoux, Eguilles, La Fare-les-Oliviers et Ventabren et lançait un appel aux volontaires pour assurer des permanences une fois le lieu ouvert.
Mardi 17 au matin, les responsables des pôles culture et solidarité et citoyenneté détaillaient l’aménagement de l’Espace NoVa Velaux pour la création de la structure d’accueil. Les services techniques étaient à pied d’œuvre pour livrer et installer le matériel nécessaire.  A 10h, Jean-Pierre Maggi rencontrait les Maires de Ventabren, Coudoux, La Fare-les-Oliviers (et d’Eguilles par téléphone) et la décision de répartir le coût financier entre les cinq communes au prorata de leur nombre d’habitants était prise. A 14h, le personnel médical associé, les gendarmes de Velaux et d’Eguilles et des représentants des pompiers de la Basse Vallée de l’Arc visitaient l’Espace NoVa Velaux réaménagé. A 16h, à Coudoux, le docteur Bernard Blanc présentait le projet finalisé aux cinq Maires, en présence de Yannick Guerin.
Vendredi 20, à 10h Jean-Pierre Maggi conviait tous les élus du Conseil municipal, ceux de la majorité comme ceux de l’opposition, à une réunion d’information afin de faire un point sur la situation et l’ouverture de la structure d’accueil intercommunale.

Pourquoi à Velaux ?

Face aux enjeux, à l’ampleur du projet et à la nécessité d’accueillir médecins et patients dans des conditions sanitaires adaptées, les élus mobilisés ont immédiatement fait le choix de mettre à disposition l’Espace NoVa Velaux et de mettre en œuvre tous les moyens techniques, financiers et humains qui permettraient une ouverture rapide. Dans la journée, répondant à l’appel du Docteur Bernard Blanc, 95 % des médecins et la majeure partie des autres professionnels de santé (infirmiers, biologistes, pharmaciens, psychologues, etc.) des communes de Coudoux, Eguilles, La Fare-les-Oliviers, Velaux et Ventabren se sont associés au projet. En un temps record, le centre a ouvert ses portes jeudi 19 mars.

Plus d’informations sur la structure intercommunale d’accueil

Où en est-on à ce jour ?

La structure accueille, pour l’heure, quelques patients quotidiens grâce à la mobilisation de plus de 35 médecins, 45 infirmières et de plusieurs agents municipaux (standardistes, chauffeurs, agents de restauration, techniciens, etc.) qui se relaient. Ces débuts ont permis de parfaire le schéma d’organisation de la structure en prévision de l’hyperactivité qui pourrait se confirmer avec une hausse du pic contamination. Afin de respecter le secret médical, les informations et chiffres concernant les diagnostics établis ne sont pas communiqués par les médecins mais l’organisation mise en place permet le respect des règles de sécurité sanitaire édictées par les pouvoirs publics.


Des agents mobilisés sur le terrain

Pour assurer la gestion de cette crise et accompagner la population, tout en respectant le confinement, le Maire et les élus de la cellule de crise ont rapidement dû mettre en place une nouvelle organisation. « Les élus sont mobilisés et les agents effectuent aujourd’hui un travail essentiel, qui nous permet de gérer les différents aspects de cette crise de façon aussi efficace que possible », déclare Jean-Pierre Maggi.

Une réorganisation du travail
De nombreux agents ont été placés en télétravail, ils assurent depuis leur domicile les missions garantissant la continuité du service public (informatique, communication, comptabilité, culture, urbanisme, etc.). S’agissant des agents non-éligibles au télétravail ou assurant des missions indispensables pendant cette période, ils sont sur le terrain, munis d’équipements de protection si nécessaire. Ils assurent notamment l’accueil téléphonique, la gestion des ressources humaines, la sécurité et le maintien de la salubrité publique, mais aussi coordonnent et orchestrent, dans l’ombre, les actions portées par la Ville et participent au bon fonctionnement de la structure d’accueil intercommunale. Ils travaillent en lien permanent avec Jean-Pierre Maggi, Yannick Guérin, Coralie Morvan, Yolande Pastre (et Pierre Balestrieri par téléphone), fortement mobilisés dans la gestion de cette crise.

Les personnes isolées appelées chaque semaine

Les quelques 300 personnes inscrites au CCAS dans le cadre du Plan canicule déclenché l’été (personnes âgées, isolées, souffrant de handicap, etc.) ont été contactées dès la première semaine par des agents du service scolaire et les bénévoles du CCAS. Elles le seront chaque semaine jusqu’à la fin du confinement afin de ne laisser personne dans l’isolement complet et d’apporter une aide au cas par cas si besoin.

Les enfants des personnels soignants accueillis

Comme le prévoit l’état d’urgence sanitaire décrété par le Gouvernement, le personnel de l’Education Nationale accueille, dans l’une des écoles de la ville, les enfants des personnels soignants n’ayant pu trouver un autre moyen de garde. La Ville assure la prise en charge des repas des enfants et des enseignants.

200 repas préparés par jour

Afin de maintenir un service de repas aux personnes âgées, malgré la fermeture du foyer Denis Padovani, la Ville a élargi son offre de portage à domicile. Auparavant, au nombre de 40, les personnes ayant fait le choix d’un repas livré à domicile sont désormais 80. La préparation des plateaux repas est aussi assurée pour l’ensemble du personnel médical et municipal mobilisé au centre intercommunal (une vingtaine de repas quotidiens). Pour des raisons logistiques et de santé publique, les repas sont livrés pour 2 jours, ce sont ainsi 200 repas qui sont préparés dans les cantines scolaires et livrés par le personnel de restauration de la Ville.

Des masques en tissu

Certains agents de la Ville ont répondu à l’appel lancé aux couturières par les médecins. Elles ont et continuent à confectionner des masques en tissu pour le personnel du centre intercommunal.

Lire l’article Le point sur la situation à Velaux

Des élus et techniciens sont mobilisés pour la coordination des actions mises en place.

Actualités liées

Toutes les Actualités

WoMa, plus fort(e)s ensemble face à la maladie

Solidarité

Vie associative

Lire l'article

Consultation pour la mise à bail d’un bâtiment communal

Municipalité

Projets et réalisations

Lire l'article